Portraits

Portraits

p1040351

“Quoi ? Tu voyages seul ! Purée je ne pourrais jamais voyager comme ça, comment tu gères la solitude ?”.

Voilà la remarque qui revient souvent dans les discussions sur le voyage en solitaire. Mais finalement, c’est lorsque la solitude vous insupporte que le monde s’enrichit de mille rencontres potentielles. L’isolement n’est qu’un état d’esprit dans le voyage, un rien suffit à provoquer la rencontre : Un besoin primaire tel qu’un lieu de campement ou la recherche du petit buibui du coin pour refaire le plein de bouffe.

J’avoue que l’échange n’est pas toujours naturelle, il est quelques fois difficile de rester aimable, souriant surtout après une dure journée de vélo, mais  il faut apprendre à se bousculer, trouver l’énergie pour écouter les histoires du monde.

Il y a autant d’histoires que d’humains sur terre, une richesse de notre monde qui m’aide au quotidien à imaginer ce que pourrait être ma vie de demain.

Cette section se veut être une simple illustration de la diversité des hommes, ceux qui ont partagé un peu de leur temps, de leur histoire. Des rencontres d’un instant voire de quelques jours pour mon plus grand plaisir Sourire

DSC03410

Portraits du Brésil

Lorsqu’on pense au Brésil, on imagine d’abord cette passion dévorante pour le football ou encore à la démesure de son carnaval. Ce que l’on connait moins c’est l’hospitalité et la générosité de ses habitants. Si vous posez un pied dans le pays, vous ne repartirez pas sans un pincement au coeur.  Les brésiliens vous accueillent sans demi mesure et rapidement vous êtes considéré comme un membre de la famille.  J’y suis resté 4 mois, j’y serai bien resté toute la vie. Saudade !

 

DSC03702

Portraits de l’Uruguay

Pays des gauchos perdus dans des paysages de pampa infinis. Une traversée d’un désert vert sur la route 5, un fil d’Ariane qui coupe le pays en son milieu. Aujourd’hui, je n’ai que peu de souvenirs des paysages, par contre il me reste une impression, celle d’un espace ouvert, sans aspérité où le climat vous écorche par ses extrêmes. Des températures infernales le jour et des tempêtes tropicales où le vent déracine arbres et panneaux publicitaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *